top of page

La renaissance

Entre 2022 et 2023, Fanny entreprend une relecture auto-ethnographique du livre "All About Love" de bell hooks, offrant ainsi une méditation artistique sur les concepts complexes d'amour et d'individualisme. Inspirée par la perspective de bell hooks selon laquelle l'amour est un choix actif et un verbe plutôt qu'une simple émotion passive, Fanny se confronte à la dichotomie entre cette vision transformative de l'amour et la réalité sociétale marquée par l'avarice.

Dans les sociétés contemporaines, l'impulsion inhérente à rechercher davantage est omniprésente, une tendance qui, selon bell hooks, peut obscurcir la véritable nature de l'amour. L'œuvre de Fanny devient alors un témoignage visuel de cette tension entre la vision éclairée de l'amour de hooks et la réalité d'une société souvent caractérisée par l'exploitation et la quête incessante de gains personnels.

Fanny explore métaphoriquement l'idée que nos conceptions des autres et de nous-mêmes sont souvent réduites à celle d'outils ou de produits à exploiter. À travers ses créations, elle dévoile les mécanismes de cette incompréhension sociétale, soulignant comment l'individualisme peut détériorer notre capacité à aimer véritablement, aussi bien les autres que nous-mêmes.

Paradis et enfer
2022


Huile sur toile
51 x 40 cm

Il prend le contrôle de mon être, il me subjugue
Entre idéalisation, utopie et désillusion, existe-tu réellement?
Es-tu réellement le reflet de tes promesses ?
C’est dans l’incertitude que je me noie dans tes prouesses
Quand tu n'es pas là, j'ai envie de toi, quand tu l’es, je me sens absorbé,
Alors je me suis détaché de la douleur, je ne réfléchis plus, je sens tout et je
perds tout,
Et pourtant tu me hantes toujours...

Renaître des cendres
RENAÎTRE DES CENDRES

Huile sur toile
50,7 x 75 cm
2022

Pour renaître, il faut mourir...
C’est après le déluge et l’obscurité que la lumière réapparaît. Avezvous déjà
traversé l’obscurité? Ce cycle qui semble lourd et infinidans lequel le paradis
semble inateignable...et pourtant c’est àtravers elle, que l’on se rend compte
des mémoires précieuses de lalumière....Elle est lointaine et pourtant si prêt...
Avant del’atteindre il faut mourir...attendre le retour
des lueurs d’espoirspour pouvoir finalement renaître. Voyez-vous la
renaissance n’aqu’une seule condition...la mort..puis la vie.
bottom of page